La première question à se poser lorsque l'on décide de se mettre à la voile est « sur quelle sorte de voilier est-ce que je veux faire de la voile? Quillard ou dériveur? », afin de trouver une école qui offre une formation qui vous convient.  Mais tout d'abord, il faut connaître la différence entre les deux sortes d'embarcations.

Consultez la  liste des écoles homologuées FVQ  offrant des cours de voile dériveur et croisière. Il est égalament possible de filtrer par région ou type d'école.

Consultez la liste des formations offertes par les différentes écoles de voile du Québec.

   

Dériveur

 

Un dériveur est une embarcation munie d'un plan de dérive rétractable, c'est-à-dire que la dérive est mobile.

Dans le cadre de l'enseignement de la voile dériveur, l'apprentissage se fait habituellement sur un petit bateau d'environ 15 pieds qui peut chavirer (déssaler) en cas d'erreur de l'équipage. L'absence de lest rend le dériveur léger vif, évolutif et amusant à mener. Le Laser, le 420, le 29er sont tous des exemples de dériveurs. Les écoles qui enseignent la voile sur ces embarcations sont des écoles de voile dériveur.

 

deriveur

 Photo de Lasers (dériveurs), gracieuseté de Philippe Dormoy et Luka Bartulovic

 

 

 

quillard

Photo d'un quillard, gracieuseté de G. Boulanger 

Croisière

 

Un quillard est un voilier qui possède une quille lestée qui empêche l'embarcation de chavirer.

La majorité du temps, un quillard comprend une cabine où les gens peuvent dormir et/ou cuisiner à bord. Ces bateaux sont habituellement plus gros que les dériveurs, allant d'environ vingt pieds à une centaine de pieds pour les méga-yachts. Les bateaux habituellement utilisés pour la croisière sont des quillards. D'ailleurs, les écoles qui enseignent la voile sur ces embarcations sont des écoles de voile croisière.